Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ma vie avec une pintade ?

Oui, √ßa sent le plagiat de titre ūüėÜ

Et non, je ne plagie pas. Je suppose que vous connaissez tous et toutes Dorian, haute figure du blog culinaire et son blog : Mais pourquoi est-ce que je vous raconte √ßa … Dorian cuisine.com.

Il y a 6 mois, il avait √©voqu√© les pintades …. pas de bol pour moi, plus de pintades dans le cong√©lateur parce que mon fournisseur bio n’a pas le mat√©riel n√©cessaire pour √©lever des poulets et des pintades dans notre froid polaire.

Voil√† qu’arrive ma premi√®re fourn√©e de pintades il y a quelques jours. Je pense tout de suite √† Dorian, je fonce sur son blog pour m’inspirer de ses recettes. Et je tombe sur celle-ci : La pintade est une dr√īle de volaille.

Ni une ni deux, je note la recette, je l’adapte et elle fait partie de notre repas du dimanche matin. Bon comme √† mon habitude, je ne sais pas me coller fid√®lement √† une recette, √ßa doit √™tre maladif chez moi (c’est grave docteur ?). En plus j’ai augment√© les quantit√©s d’√©pices car la bestiole faisait quasi 2 kg quand m√™me. Tout √ßa m’a aussi fait penser furieusement √† mon amie chinoise √† l’universit√© qui m’avait fait conna√ģtre la cuisine chinoise (avec sa grand-m√®re qui ne parlait pas un mot de fran√ßais … enfin je sais je radote, je l’ai d√©j√† dit).

Ingrédients

  • Une pintade d’1 kg 900
  • 3 oignons rouges
  • 5 petites gousses d’ail
  • 2 c√†s de sucre
  • 2 c√†s de nuoc-mam
  • 2 c√†c de Cinq Epices (le m√™me que je prends pour faire du Pho Bo)
  • 1 c√†c de p√Ęte de citronelle (car je n’avais plus de b√Ęton de citronelle dans mon frigo)
  • sel
  • poivre
  • huile d’olive

Préparation

  • Peler et couper finement l’ail et les oignons rouges. Les piler au mortier.
  • Ajouter les √©pices et le nuoc mam dans le mortier et m√©langer le tout.
  • Nettoyer la pintade, enlever les plumes qu’il reste et s√©cher bien l’animal.
  • D√©coller pr√©cautionneusement la peau de la pintade en mettant la main entre la peau et la chair (vous pouvez la d√©coller en commen√ßant sur le c√īt√© du brechet).
  • Ins√©rer le m√©lange d’√©pices entre la peau et la chair et √©taler bien pour que tout soit r√©parti (y compris sur les cuisses).
  • Huiler, saler et poivrer l√©g√®rement l’ext√©rieur et l’int√©rieur de la pintade.
  • Et enfourner pour environ 1h45 √† four chaud (175¬įc) (les cuisses se d√©tacheront facilement).
  • J’ai servi la pintade avec une salade feuille de ch√®ne agr√©ment√©e de petits d√©s de p√™ches, de noisettes concass√©es et une vinaigrette au miel, √† l’huile de noisette et au vinaigre Melflor

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une vraie brioche pour la fête des papas

Ce matin c’√©tait la f√™te des papas. Et pour cela je voulais faire un petit d√©jeuner sp√©cial pour l’Homme.

Et comme Afo m’avait parl√© de sa recette de brioche et qu’elle en √©tait particuli√®rement contente, j’avais la recette parfaite pour ce dimanche.

Bon √©videmment, j’y suis all√©e de mes adaptations car j’ai utilis√© de la fleur d’√©peautre et non de la farine blanche classique. J’ai adapt√© le taux d’hydratation. Et j’ai diminu√© un peu la quantit√© de beurre.

Et c’est une r√©ussite.

Ingrédients

  • 675 g de farine “fleur d’√©peautre” (que vous pouvez remplacer par de la fleur de farine de froment, de la farine √† p√Ętisserie ou de la farine de gruau)
  • 22 g de levure fra√ģche (ou la moiti√© d’un cube de levure fra√ģche)
  • 175 g de beurre non sal√©
  • 5 oeufs + 1 oeuf pour dorer
  • 110 ml de lait (ce qui en tout donne 410 ml de liquide avec les oeufs)
  • 13 g de sel
  • 80 g de sucre de canne

Préparation

  • Quelques heures avant la pr√©paration de la brioche, m√©langer 20 g de sucre, la levure, 100 g de farine et 100 g de lait √† temp√©rature ambiante et laisser doubler voire tripler de volume. (c’est ce que l’on appelle un levain-levure ou “sponge” en anglais m√™me si √ßa n’a rien √† voir avec un levain).
  • D√®s que le levain levure a atteint sa maturit√©, le m√©langer avec le reste des ingr√©dients dans la cuve de la MAP ou dans la cuve du robot.
  • Faire tourner le tout √† vitesse 1 pendant environ 6 min et ensuite √† vitesse 2 pendant 6 min (ceci au Kitchen Aid, sinon laissez tourner la MAP pendant environ 12 min).
  • Ajouter ensuite le beurre froid et coup√© en petits d√©s et prolonger le p√©trissage jusqu’√† ce qu’il soit totalement incorpor√© √† la p√Ęte (ce qui peut prendre environ 10 min).
  • D√®s que le beurre est incorpor√©, laisser la p√Ęte reposer pendant environ 45 min.
  • Ensuite, d√©poser le p√Ęton sur le plan de travail bien farin√©, la p√Ęte sera alors tr√®s collante et difficilement fa√ßonnable.
  • Etirer la p√Ęte en y incorporant un peu de farine. Faire un tour. Etirer de nouveau et faites de nouveau un tour (comme pour le feuilletage) D√®s qu’elle commencera √† avoir un peu de tenue, couper le p√Ęton en 3. Attention, il est important de ne pas ajouter trop de farine pour ne pas vous retrouver avec un p√Ęton sec et difficile √† travailler.
  • Bouler les trois p√Ętons et les mettre l’un √† c√īt√© de l’autre dans un moule rectangulaire (il faut bien serrer les p√Ętons ensemble).
  • Laisser quasi doubler de volume (environ 1h30). Et ensuite mettre au frigo pour la nuit (n’oubliez pas de couvrir votre p√Ęton pour qu’il ne cro√Ľte pas).
  • Le lendemain, sortir la brioche au moins deux heures (si pas trois) avant cuisson pour qu’elle prenne la temp√©rature de la pi√®ce et qu’elle continue √† monter.
  • Dorer la brioche avec de l’oeuf battu m√©lang√© avec un peu de lait.
  • Pr√©chauffer le four √† 200¬įc et enfourner pour 10 min. Diminuer ensuite la temp√©rature √† 175¬į et laisser cuire pendant encore environ 20 √† 30 min. Si n√©cessaire, couvrir la brioche avec du papier alu pour qu’elle ne colore pas trop.

 

Et léchez-vous les babines !

Pour le Yeastspotting de cette semaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Brioche du dimanche matin (et nous sommes jeudi)

Quand je dis que j’ai du retard …. je prends des photos, j’√©labore des recettes et je ne poste pas, shame on me ! Nous voil√† jeudi et je n’ai pas encore post√© la recette pr√©vue pour dimanche.

Donc recette du dimanche qui est post√©e un jeudi (vaut mieux tard que jamais n’est-ce pas !)

Le dimanche matin, nous essayons de nous attabler tous tranquillement devant le petit d√©jeuner pour profiter d’un moment ensemble o√Ļ les enfants sont calmes (pas encore assez r√©veill√©s certainement).

Et pour changer un peu de la routine (quoi que ma grande, elle aime la routine et c’est difficile pour elle de concevoir qu’un petit d√©jeuner ce ne sont pas que des c√©r√©ales), j’ai d√©j√† tent√© les pancakes, le cougnou, le porridge (un gros beeeuuurrkkk de la part des deux grands) et cette fois-ci une brioche, recette maison. Pour donner un petit go√Ľt inhabituel, j’ai ajout√© du jus de riz au coco (jus dont ma mini est fan depuis qu’elle a eu une grosse gastro ent√©rite et que j’ai provisoirement √©vinc√© le lait animal) et du Golden Lyle Sirup, √ßa fait vraiment un m√©lange √©tonnant et agr√©able tout en ayant une brioche qui n’est pas une bombe calorique √† chaque bouch√©e (bon cela reste quand m√™me une brioche, ne vous faites pas d’illusion !)

Ingrédients

  • 500 g de farine de froment blanc
  • 15 g de levure bruggeman
  • 100 g de beurre non sal√©
  • 2 oeufs
  • le nombre de ml n√©cessaire de jus de riz au coco pour obtenir 340 ml de liquide (si vous n’avez pas de jus de riz, je pense que vous pouvez tout √† fait int√©grer du lait de coco sp√©cial cuisine dans le pain tout en gardant √† l’esprit qu’il sera plus √©pais et donc il sera n√©cessaire de le couper avec un peu d’eau ou de lait).
  • 10 g de sel
  • 80 g de Golden Lyle Sirup (ce qui fait 3 grosses c√†s)

Préparation

  • Pr√©parer une “poolish” m√™me si ici il ne s’agit pas r√©ellement d’une poolish, cela s’appelle a “sponge” en anglais, m√©lange de levure, liquide et farine qui permet de d√©velopper les ar√īmes tout en n’attendant pas plusieurs heures pour confectionner le pain.
  • Dans cette poolish, incorporer la levure, 200 ml de jus de riz (surtout pas les oeufs) et 150 g de farine, laisser monter le tout au moins une heure.
  • D√®s que le m√©lange bullera bien, le mettre dans la cuve de la MAP, y ajouter le reste des ingr√©dients SAUF le beurre et faire tourner la MAP pendant au moins 10 min.
  • Ajouter ensuite le beurre pommade au m√©lange et faire tourner de nouveau pendant au moins 5 min que le beurre soit totalement incorpor√© √† la p√Ęte (je pr√©cise toujours d’incorporer le beurre APRES le premier frasage car cela rend la mie bien plus moelleuse √† mon go√Ľt, et il est important de ne surtout pas laisser la cuve de la MAP chauffer !)
  • Laisser reposer pendant environ 45 min.
  • Mettre le p√Ęton sur le plan de travail farin√© et fa√ßonner selon envie, ici, je l’ai fa√ßonn√©e tout simplement en gros viennois.
  • Laisser monter pendant au moins 2h.
  • Enfourner √† four chaud (200¬įc), laisser cuire pendant 10 min et ensuite baisser la temp√©rature √† 175¬į pendant 25 min (couvrez la brioche si n√©cessaire pour que la cro√Ľte ne br√Ľle pas surtout si vous avez glac√© le tout √† l’oeuf).

Et ensuite dégustez chaud, tiède ou froid !

C’est encore meilleur avec des fraises !

Recette au Yeastspotting

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte à la ricotta et aux tomates caramélisées

Petit repas sans viande pour changer du quotidien, je pense √† l’√©cologie, √† la plan√®te, au CO2 et tout et tout … mais pourquoi est-ce que j’ai oubli√© de sortir cette viande du cong√©lateur.
Donc me voil√† ce soir devant le frigo √† me demander ce que je vais pouvoir faire, bon d√©taillons un peu le bac √† l√©gumes¬† : trois bulbes de fenouils, des tomates dattes, du poireau, du chou pointu, de la scarole …. hum … √ßa va rigoler dans la chaumi√®re si j’utilise le poireau, la scarole ou le chou .. je vois d√©j√† les hurlements et les cris d’un petit gar√ßon affam√© apr√®s sa sc√©ance d’escalade.

Bon et dans le frigo, y a quoi encore : des oeufs, du beurre, du fromage r√Ęp√©¬† et de la ricotta.

Dans le placard, de la farine (oui bon facile √ßa, je viens d’aller au moulin et il y a un peu moins de 40 kg de farine … donc y a de quoi faire l√†).

Qu’est-ce que je vais pouvoir faire de √ßa sans que ce soit un drame et que j’ai deux enfants d√©go√Ľt√©s devant leur assiette (et l’Homme de la partie aussi …). La mini √ßa va encore, elle en est encore au stade o√Ļ elle accepte facilement tout ce que maman offre (je sais, ne retournez pas le couteau dans la plaie, √ßa ne durera pas …).
Bah, vite fait, une petite p√Ęte bris√©e, un p’tit coup au frigo, touillons un peu la ricotta avec des oeufs, un coup de balsamique et de sucre sur les tomates. Et au four, √ßa devrait le faire non ?
Ingr√©dients (pour 2 tartes sal√©es d’environ 26 cm de diam√®tre)

Pour la p√Ęte bris√©e

  • 500 g de farine
  • 250 g de beurre
  • 2 oeufs battus
  • 2 c√†c de citron
  • un peu d’eau glac√©e

Pour l’appareil

  • 500 g de ricotta
  • 3 oeufs
  • sel, poivre
  • 750 g de tomates dattes
  • 3 c√†s de vinaigre balsamique
  • 1c√†s de sucre
  • 20 g de beurre
  • 2 c√†s d’huile d’olive
  • environ 50 g de fromage r√Ęp√©
  • sel, poivre

Préparation

  • Mettre la farine, le beurre, le sel dans le bol du batteur et faire tourner celui-ci (vitesse 2 pour un KA) jusqu‚Äô√† ce que le m√©lange ait l‚Äôaspect de la chapelure.
  • Ajouter ensuite le jus de citron et l‚Äôoeuf.
  • Ajouter ensuite si n√©cessaire deux ou trois c√†s d‚Äôeau froide jusqu‚Äô√† ce que la p√Ęte ait la consistance d√©sir√©e.
  • L‚Äôemballer dans du papier film et la r√©frig√©rer pendant au moins 1/2h.
  • Pendant ce temps, pr√©chauffer le four √† 180¬įc.
  • Pr√©parer l’appareil : mettre 500 g de ricotta dans le bol du KA et y ajouter les oeufs, le sel et le poivre. Battre le tout pendant quelques secondes jusqu’√† ce que le m√©lange soit bien amalgam√© et l√©g√®rement mousseux.
  • Couper les tomates en deux ou en trois
  • Faire fondre le beurre dans une po√™le et y ajouter l’huile d’olive d√®s que le beurre commence √† brunir. Y jeter les tomates en morceaux et laisser revenir pendant environ 5 min.
  • D√®s que les tomates ont perdu un peu d’eau, ajouter le sucre et laisser caram√©liser.
  • Ajouter ensuite le vinaigre balsamique, le poivre et le sel et laisser revenir jusqu’√† ce que la sauce soit sirupeuse.
  • Une fois la p√Ęte r√©frig√©r√©e, l‚Äôabaisser au rouleau et en garnir un moule √† tarte. Egaliser les bords de la tarte,¬† les pincer aux doigts ou les chiqueter et piquer le fond de tarte √† la fourchette.
  • D√®s que la p√Ęte est abaiss√©e, ajouter l’appareil √† la ricotta, ensuite les tomates √† r√©partir de mani√®re uniforme sur la ricotta et parsemer le tout de fromage r√Ęp√©.
  • Enfourner le tout pendant environ 45 min

 

Et d√©gustez !! (√©tonnemment, √ßa a eu un certain succ√®s, certes mitig√© mais au moins mes enfants ont mang√© …)

Rendez-vous sur Hellocoton !

La naissance d’un levain naturel

Alors s’il y a bien quelquechose que je n’aime pas, c’est l’acidit√© de certains pains au levain. Et j’avais “jamais” de pain au levain.

Cependant, faut pas trop me titiller avec les exp√©riences pour que j’ai envie de m’y mettre moi aussi.

Donc là  je passe outre de ma décision de ne pas faire de pain au levain pour tenter quand même.

Apr√®s plusieurs jours de tat√īnnement je peux enfin vous rendre compte de mon proc√©d√©, de ce que √ßa donne, de ce qui pourrait √™tre d√©terminant pour une belle mie ou pas.

Ce n’est que de l’empirisme √©videmment car je suis tout sauf boulanger (et peut-√™tre qu’en racontant √ßa, je vais faire dresser les cheveux sur la t√™te des professionnels :lol:)

Je vous avais parl√© de mes derni√®res acquisitions en livres de boulange dont notamment la Bread Bible de Rose Levy Beranbaum. Je suis partie de sa fa√ßon de faire le levain pour √©videmment l’adapter √† ma sauce.

J’arr√™te d’√©crire et d’√©crire pour ne rien dire et je viens au coeur du sujet.

J1

M√©langer 120 g de farine compl√®te et 120 g d’eau

Il est important que la farine soit COMPLETE pour le lancement du levain. Ici j’ai choisi une farine compl√®te de petit √©peautre, je n’aime pas trop le seigle. Le bol doit √™tre tr√®s propre ainsi que les ustensiles et il est plut√īt conseill√© de ne pas utiliser de m√©tal pour m√©langer ou pour conserver le levain. J’ai donc utilis√© un bol √† conservation en enlevant le joint en caoutchouc et une cuill√®re en bois.

Les premiers jours, vous n’enlevez pas ce joint, vous le laissez en place et vous fermez le bocal (ou si vous n’avez pas ce genre de pot vous couvrez avec un film plastique).

J2

Normalement le levain ne bouge pas, il n’y a pas forc√©ment d’activit√© mais √ßa d√©pend de la temp√©rature de la pi√®ce dans laquelle vous stockez votre levain. Moi, le levain a montr√© un signe d’activit√© d√®s J2

J3

Le levain commence √† buller. A ce moment, vous commencez les premiers rafra√ģchis.

Vous enlevez alors 60 g de farine et 60 g d’eau (donc vous retirez 120 g de levain) pour que le levain reste √† un poids de 240g (pour ne pas vous retrouver avec une quantit√© de levain impressionnante de levain √† la fin du processus). Cette partie enlev√©e peut faire partie d’une fourn√©e, √ßa n’apportera rien √† ce stade, juste de l’eau et de la farine.

Et vous rafra√ģchissez en ajoutant 60g de farine grise (l’√©quivalent d’une T65 ou T85, la farine n’est pas vraiment blanche, elle est gris√©e avec quelques petits r√©sidus de grains mais de toute toute petite taille, il faut regarder la farine de pr√®s pour les discerner) et 60 g d’eau.
Mélangez bien le tout et refermer le pot (toujours en couvrant bien : soit en laissant le joint du pot, soit en couvrant avec un film plastique).

J4

A ce stade, vous constatez un d√©but d’activit√© et une odeur de citron.
Vous proc√©dez comme le jour pr√©c√©dent, en enlevant 120 g du levain et en ajoutant 60 g de farine grise et 60 g d’eau.

Vous n’√™tes plus oblig√© de couvrir herm√©tiquement le levain car du gaz commence √† s’en d√©gager (il faut cependant couvrir pour √©viter la contamination, moi j’enl√®ve le joint et je ferme le bocal en posant simplement le couvercle par dessus).

J5

Ici vous pouvez avoir un levain pr√™t √† √™tre utilis√©. Il doit avoir au moins augment√©¬† d’1x de volume si pas plus.
Si ce n’est pas le cas, vous r√©p√©tez le processus comme la veille.

Chez moi le levain s’est montr√© paresseux √† J5, il ne bullait plus qu’√† peine. Je l’ai donc nourri et je lui ai ajout√© 1/2 c√†c de miel pour renforcer l’activit√©.

Vous avez à ce stade toujours 240 g de levain actif.
Si √† ce moment-l√†, vous avez besoin de quantit√© plus importante de levain pour faire un pain, vous pouvez augmenter les quantit√©s de farine et d’eau que vous lui donnez sans pr√©lever de levain (attention √† la capacit√© du bol !!!! Il peut d√©border !).

Dans les premi√®res semaines, vous n’aurez pas un levain vraiment mature, il est donc important de laisser suffisamment de levain m√®re pour r√©ensemencer la farine et l’eau que vous ajoutez lors du rafra√ģchi.

Ce que j’ai constat√© :

– un levain trop nourri est un levain paresseux donc il n’est pas n√©cessaire de le nourrir tr√®s pr√©cis√©ment √† heure fixe. Il faut √™tre attentif √† son activit√©

– un levain qui a faim est un levain qui a un peu d’eau en surface, l√† il est largement temps de nourrir votre levain.

Levain bien actif avant de prélever le levain pour la fournée

Que faire pour le conserver ?

Suite aux conseils d’une amie, je ne conserve pas mon levain au frigo, je boulange tous les jours donc mon levain est nourri tous les jours donc il ne reste pas longtemps sans √™tre utilis√©.
Par contre si vous devez le laisser plus longtemps sans être nourri, Rosy Levy Beranbaum conseille de le nourrir comme ceci :

S’il doit rester environ 3 jours sans √™tre utilis√©, nourrir le levain, le laisser monter jusqu’√† ce qu’il augmente 1x et 1/4 de son volume et ensuite le mettre au frigo

S’il soit n’√™tre utilis√© qu’une fois par semaine, nourrir le levain, le laisser monter juste un peu et puis le r√©frig√©rer.

Et s’il doit dormir pendant plus d’une semaine (pour un d√©part en vacances), elle conseille de le transformer en une p√Ęte ferment√©e (Rose pr√©f√®re utiliser un levain solide et non un levain liquide, c’est une question de go√Ľt. Pour le moment je n’ai utilis√© que le levain liquide, c’est ce qui me semble √™tre le plus facile √† utiliser).
Pour le transformer en levain solide, ajoutez tout simplement 120 g de farine au levain (s’il p√®se 240g, plus √©videmment si votre levain est plus lourd).

 

Pour r√©activer votre levain pour une fourn√©e, il est important de le sortir plusieurs heures √† l’avance voire un jour et de le rafra√ģchir.

S’il a √©t√© stock√© en levain solide, vouz pouvez soit le transformer de nouveau en levain liquide soit l’utiliser tel quel (pour le transformer en levain liquide, il suffit alors d’ajouter la quantit√© d’eau correspondant √† la quantit√© de farine que vous avez ajout√© pour le transformer en levain solide).

Et voici la première recette de pain réussie faite avec le levain :

Ingrédients :

Pour le levain fille :

  • 280 g de levain
  • 140 g de farine de froment grise
  • 140 g d’eau
  • 2 c√†c de sucre

Pour le pain

  • 420 g de farine de froment grise
  • 175 ml d’eau
  • 15 g de sel

Préparation

La veille au soir

  • Pr√©lever 280 g de levain du levain m√®re.
  • Rafra√ģchir le levain m√®re en lui ajoutant de la farine et de l’eau (attention il doit vous rester au moins la moiti√© du levain dans les premi√®res semaines).
  • Au levain pr√©lev√©, ajouter 140 g de farine, 140 g d’eau et le sucre.
  • Oxyg√©ner bien le tout en m√©langeant √©nergiquement avec une cuill√®re en bois.
  • Mettre le tout dans un bol en verre, couvrir et laisser monter au moins 10h.

Le lendemain

  • Mettre la p√Ęte obtenue (qui aura au moins doubl√© de volume) dans la cuve de la MAP.
  • Ajouter la farine, l’eau et le sel.
  • Faire tourner la MAP pendant 15 min pour obtenir une boule de p√Ęte √©lastique et collante.
  • Laisser reposer environ 1h.
  • Sortir la boule de la cuve et la poser sur le plan de travail farin√© (√† ce stade, votre p√Ęte sera √©lastique, tr√®s humide et collera aux doigts).
  • Etirer la p√Ęte plusieurs fois et ensuite la bouler. Il est important de ne pas trop fariner la p√Ęte pour laisser un taux d’hydratation √† la p√Ęte suffisant pour le d√©veloppement d’une mie a√©r√©e.
  • Mettre le p√Ęton, clef sur le DESSUS, dans un bol (assez grand) recouvert d’un torchon imbib√© d’huile et ensuite farin√© (attention si vous n’imbibez pas votre torchon d’huile, l’eau dans la p√Ęte se diffusera dans le torchon et votre p√Ęton collera au torchon … et apr√®s, c’est la catastrophe √† d√©coller ! Exp√©rience v√©cue ! … vous pouvez aussi utiliser les toiles pr√©conis√©es chez les boulangers pros, qui elles n’ont pas besoin d’√™tre huil√©es).
  • Laisser au moins doubler de volume pendant plusieurs heures (√ßa peut prendre au moins 6h en fonction du taux d’hydratation) et huiler l√©g√®rement le p√Ęton pour ne pas que la p√Ęte cro√Ľte
  • Pr√©chauffer le four √† 200¬įc.
  • Mettre le p√Ęton sur la plaque √† p√Ętisserie, faire des grignes et enfourner en donnant un coup de bu√©e √† l’entr√©e du four.
  • Laisser cuire environ 35 min (le pain doit sonner creux √† la sortie du four et va chanter).
  • Laisser refroidir sur une grille.

Je vous mets une photo de la mie obtenue avec ce taux d’hydratation : le taux ici est de 65%. Plus le taux d’hydratation est √©lev√©, plus la mie sera irr√©guli√®re et plus les trous seront grands mais plus le p√Ęton sera difficile √† travailler (ce qui est le cas de la ciabatta par exemple).

Et question go√Ľt : aucune acidit√© … il est vraiment difficile de dire que c’est un pain au levain sauf par la mie et la texture du pain (et un tr√®s l√©ger arri√®re go√Ľt de levain).

 

Et un petit tour sur le Yeastspotting, ça vous dit ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cabri massalé Рvoyage express à la Réunion

Ah oui, les échanges ça a du bon.

Parmi tous les √©changes que j’ai fait jusqu’√† pr√©sent, il y en a un que j’ai fait avec Titane … pas de couture, pas de tricot comme elle sait si bien le faire …. mais plut√īt des saveurs de son √ģle √† m’envoyer par la Poste.

Le paquet embaumait dans la bo√ģte aux lettres (j’imagine tr√®s bien le facteur faire toute sa tourn√©e avec un paquet qui parfume toute sa petite camionette), un paquet qui submerge mes sens d√®s que j’ouvre l’enveloppe. Un paquet que je prends plaisir √† ouvrir et √† d√©tailler.
Paquet rempli de petits paquets : massalé, piment, curcuma, vanille et autres.
Petits paquets que nous sentons √† tour de r√īle, ma petite derni√®re et moi. Petits paquets sur lesquels elle va revenir, s’attarder et renifler longuement.

Vous l’avez compris, j’ai re√ßu des √©pices de la R√©union.


Et ce soir j’avais pr√©vu un tajine d’agneau. Le tajine deviendra un massal√©. Massal√© √† ma mode, massal√© que je n’ai jamais go√Ľt√© jusqu’√† pr√©sent mais qui m’a paru terriblement bon (que les r√©unionnais m’excusent pour la libre adaptation de la recette)

Ingrédients :

  • 500 g de collier d’agneau d√©soss√©
  • 3 c√†s d’huile d’olive
  • 4 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 2 carottes
  • 1 bo√ģte de tomates pel√©es (environ 600 g)
  • 2 petites c√†s de massal√©
  • 1 c√†c de curcuma
  • 1 c√†c de gingembre
  • 1 cube de bouillon de l√©gumes (parce que j’en avais plus d’autre)
  • 1 grosse branche de thym
  • 1 petite pinc√©e de piment
  • sel, poivre

Préparation

  • Faire revenir la viande dans l’huile d’olive bien chaude et la retirer une fois color√©e
  • Jeter les oignons √©minc√©s dans l’huile et les laisser prendre couleur.
  • Y ajouter ensuite les √©pices et l’ail et m√©langer le tout pendant une ou deux minutes.
  • Ajouter les carottes et les tomates pel√©es.
  • Laisser mijoter de nouveau pendant quelques minutes, ajouter le cube de bouillon et la viande.
  • Ajouter environ 250 √† 300 ml d’eau.
  • Couvrir et laisser cuire √† temp√©rature douce pendant 1h30 √† 2h (il para√ģt qu’il doit mijoter sinon √ßa donne mal au ventre … mijotons alors … c’est comme √ßa que j’adore la viande d’agneau : qui fond sous la dent).
  • V√©rifier l’assaisonnement et servir avec du riz (pourquoi pas du riz jaune au curcuma ?)

 

Et voil√† un voyage express sur la magnifique √ģle qu’est la R√©union !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Thanksgiving celebration bread ou comment appeler le froid et la pluie

Je suis fada hein ? Compl√®tement fada … ben oui quoi, il fait un temps tr√®s chaud, ensoleill√© et sec depuis des jours en Belgique. Et voil√† que j’appelle le froid et la pluie. Fada je vous dis (oui j’adopte m√™me le langage du Sud ….)

C’est pr√©ventif voyez-vous car soleil maintenant, √ßa va √™tre juillet et ao√Ľt bien pluvieux … √† la limite ao√Ľt, je m’en fiche car je vais dans le Sud justement mais juillet, pas envie de me retrouver avec des monstres enrag√©s dans la maison pendant un mois alors √ßa m’arrangerait bien moi qu’il pleuve pendant qu’ils sont √† l’√©cole.

Donc voilà un pain pour appeler la pluie.

Vous y avez cru ?

Ben non, c’est un pain que je fais en hommage aux √©changes avec ma copine Agn√®s, parce que je suis impardonnable de ne pas avoir fait de photo des magnifiques cubes en bois qu’elle a r√©alis√© pour ma minipuce et que ce sera une photo de pain avec les cranberries qu’elle m’a envoy√© direct des US (parce que je n’arrive pas √† mettre la main sur ce bloc avec cette satan√©e t√™te de girafe )

Cette recette est inspir√©e du livre The Bread Baker’s Apprentice et modifi√©e (parce que oui, ma copine Agn√®s ne m’a pas envoy√© 300 g ou √† peu pr√®s de cranberries comme pr√©conis√© dans la recette)

Ingrédients

  • 600 g de farine d’√©peautre blanche
  • 60 g de sucre de canne
  • 12 g de sel
  • 15 g de levure fra√ģche Bruggeman
  • 2 oeufs + 1 oeuf pour la dorure
  • 50 ml d’eau
  • du lait (la quantit√© n√©cessaire pour faire 360 ml avec les oeufs et l’eau)
  • 1/2 c√†c d’extrait de jus de citron
  • 150 g de cerneaux de noix
  • 25 g de cranberries grossi√®rement h√Ęch√©es (Craisins¬ģ Original Dried Cranberries d’Ocean Spray) … et franchement vous pouvez en mettre largement plus si vous avez la chance d’en trouver
  • 50 g de beurre non sal√©

Préparation

  • Mettre tous les ingr√©dients dans la cuve de la MAP¬† sauf les cerneaux de noix, les cranberries et le beurre (n’oubliez pas de bien √©mietter la levure ou de la diluer dans un peu de liquide)
  • Laisser tourner pendant environ 5 minutes, le temps que la p√Ęte soit bien amalgam√©e
  • Ajouter ensuite peu √† peu les cerneaux de noix, les cranberries et terminer par le beurre.
  • Laisser encore tourner la MAP pendant 10 min.
  • Eteindre la MAP et laisser reposer pendant environ 1h.
  • Sortir la p√Ęte de la cuve et la poser sur un plan de travail farin√©
  • Couper la p√Ęte en deux p√Ętons, les bouler et les laisser se d√©tendre pendant environ 20 min.
  • Ensuite, fa√ßonner un p√Ęton en forme de baguette et l’enrouler en forme d’escargot. Le d√©poser sur la plaque √† p√Ętisserie.
  • Diviser l’autre p√Ęton en 8 petits p√Ętons √©gaux. Bouler les p√Ętons sans trop les fariner (ils doivent encore √™tre collants pour adh√©rer au premier p√Ęton).
  • Disposer les p√Ętons autour du gros p√Ętons √† distance √©gale et laisser monter le pain pendant environ 1h30.
  • Pr√©chauffer le four √† 200¬įc et dorer le pain avec l’oeuf l√©g√®rement battu.
  • Enfourner pendant 35 min, en descendant la temp√©rature du four √† 150¬įc √† 15 min de cuisson (si besoin est, couvrez le pain pour qu’il ne br√Ľle pas).

Bon appétit !

(et un Yeaspotting de plus cette semaine et une petite participation à la Cupcake Apothecary dont le thème est le pain cette semaine)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit moulin √† l’avoine

Comme vous le savez, dès que je fais une recette de pain (du moins si je suis dans les temps), je poste ma recette sur le Yeaspotting.

Susan n’est pas que responsable du Yeastpotting, elle a aussi un magnifique blog d√©di√© au pain. Et il y a quelques jours, elle a mis en photo un tutorial pour faire des Pinwheels. Et hop dans ma “to do” list.

Le voici, ce fameux Pinwheel que j’ai traduit par petit moulin (et non par moulinet car c’est moins joli).

La recette du pain en lui-même est de moi, par contre vous pouvez trouver le façonnage ici : Pinwheel (y a du boulot, les siens sont vachement plus sexy que les miens).

Ingrédients

  • 550 g de farine de froment blanche
  • 150 g de farine d’√©peautre blanche
  • 40 g de miel toutes fleurs
  • 100 g de beurre
  • 14 g de levure fra√ģche
  • 12.5 g de sel
  • 40 g de flocons d’avoine
  • 420 ml de jus d’avoine (et non pas “lait” … comprenne qui pourra :lol:)

Préparation

  • Mettre tous les ingr√©dients sauf le beurre dans la cuve de la MAP.
  • Programmer la MAP sur le programme Pizza (ou dough) et laisser tourner pendant environ 10 minutes.
  • Ajouter le beurre en petits morceaux et laisser de nouveau tourner pendant environ 5 minutes.
  • Eteindre la MAP (c’est primordial pour que la cuve ne chauffe pas et que le beurre ne fonde pas).
  • Laisser reposer pendant 30 min.
  • Mettre le p√Ęton sur le plan de travail bien farin√© et fa√ßonner le pain comme chez Susan.
  • Le disposer sur une plaque √† p√Ętisserie et laisser monter environ 1h30.
  • Pr√©chauffer le four √† 200¬įc
  • Fariner le pain et l’enfourner.
  • Donner un coup de bu√©e √† l’entr√©e du four et laisser cuire pendant environ 35 min.
  • Le pain est cuit lorsqu’il sonne creux √† la base du pain.

Bon appétit !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petites miches à la ricotta

Vous le savez maintenant, une de mes grandes passions, c’est la boulange.

Je fais √ßa depuis que je suis toute petite. J’ai des souvenirs de moi me mettant sur la pointe des pieds pour voir ce que mijotait ma grand-m√®re sur la table de la cuisine.

J’ai des souvenirs de p√Ęte √† tarte tritur√©e pendant des heures, ensuite √©tal√©e dans un petit moule √† tarte, garnie avec amour et cuite dans le four.

J’ai des souvenirs d’un grand-p√®re, perdu au fin fond de son potager, qui se r√©galait (en grima√ßant √† couvert), d’une tarte trop s√®che, dure comme de la pierre pour faire plaisir √† sa petite fille.

C’est probablement tout cela qui m’a donn√© l’amour de la cuisine, probablement cela qui m’a d’autant plus donn√© l’amour de la boulange : le plaisir tout enfant de mettre les mains dans la farine, de voir avec des yeux √©merveill√©s la levure buller et le pain se fa√ßonner.

Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que la boulange faisait partie de moi. Que j’aimais √ßa avec passion.

Plus jamais, je ne franchis maintenant la porte d’une boulangerie (une vraie boulangerie) sans penser au plaisir que procure le fait de faire son pain, de p√©trir et de fa√ßonner.

Plus jamais, je ne passe √† c√īt√© d’un livre de boulange sans y jeter un coup d’oeil, sans imaginer l’odeur que tel pain pourrait avoir √† la sortie du four.

Et celui-ci, dont je vous avais parl√© ici, je l’ai attendu car je sais que c’est un des livres sur le pain que je voulais poss√©der.

Le voici, il est l√†, il est sur mon plan de travail, il n’attend plus qu’une chose, √™tre ouvert, r√©ouvert, √©corn√©, respir√©, pens√© et adapt√©.

Premi√®re adaptation d’une premi√®re recette

Ingrédients :

  • 700 g de farine de froment blanche
  • 20 de levure fra√ģche
  • 250 g de ricotta
  • 280 ml de liquide (l’oeuf + l’eau)
  • 1 oeuf
  • 65 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 14 g de sel

Préparation

  • Diluer la levure dans 100 ml d’eau avec un peu de sucre et laisser buller pendant 15 min.
  • Ensuite mettre tous les ingr√©dients dans le bol du batteur sauf le beurre et laisser tourner le batteur pendant 6 min √† vitesse 1.
  • Ajouter ensuite le beurre et laisser tourner le batteur √† vitesse 2 pendant 8 minutes, le beurre devant √™tre totalement incorpor√© et la p√Ęte souple et √©lastique tout en √©tant un peu collante.
  • Laisser reposer la p√Ęte pendant 30 min (vous pouvez √† ce stade mettre la p√Ęte au frigo pendant plusieurs heures, voire une nuit ou m√™me 24h pour que le pain soit encore plus a√©r√© et plus savoureux, en veillant toutefois √† ce que la p√Ęte soit huil√©e et couverte d’un film plastique).
  • Mettre ensuite la p√Ęte sur le plan de travail et la diviser en 16 p√Ętons √©gaux.
  • Fa√ßonner les p√Ętons en boule et les disposer sur une plaque √† patisserie.
  • Laisser monter le tout pendant environ 2h en les couvrant avec un linge humide.
  • Pr√©chauffer le four √† 200¬įc.
  • Glacer les petits pains avec de l’eau et faire des grignes en forme de croix.
  • Enfourner et laisser cuire pendant 25 min.

Les petits pains se mangent tièdes ou froids.

Bon appétit
Ce post fera partie du Yeastspotting hebdomadaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lusse Bröd ou petits pains de la Sainte Lucie

Une recette de pain du monde de plus. J’explore de plus en plus la boulange traditionnelle des diff√©rents pays et j’avais trouv√© cette recette int√©ressante et particuli√®re.
Il s’agit d’un petit pain au safran et aux amandes qui est distribu√© par des jeunes filles √† la Sainte Lucie, f√™te qui marque le d√©but des f√™tes de No√ęl en Su√®de.

Des jeunes filles habill√©es d’une robe longue blanche et portant une couronne de bougies ou une bougie √† la main parcourent les centre commerciaux, les rues de village en distribuant des biscuits au gingembre et ces petits pains au safran.
Cette f√™te, c√©l√©br√©e le 13 d√©cembre, n’a pas lieu d’ailleurs qu’en Su√®de,¬† il s’agirait d’une f√™te non officielle qui touche surtout les pays scandinaves et l’Italie.

Ingrédients

  • 600 g de farine grise (genre T65)
  • 20 g de levure fra√ģche
  • 100 g de sucre cristallis√©
  • 1 pinc√©e de safran en poudre ou quelques stigmates
  • 3 c√†s de pur√©e d’amande
  • 5 gouttes d’extrait d’amande am√®re
  • 75 g de beurre
  • 10 g de sel
  • 300 ml de lait
  • 60 ml d’eau

Préparation

  • Faire infuser le safran dans le lait l√©g√®rement ti√©di
  • Pendant ce temps, diluer la levure dans l’eau avec un peu de sucre et laisser buller pendant 10 min.
  • Ensuite mettre tous les ingr√©dients dans le bol du batteur sauf le beurre et laisser tourner le batteur pendant 6 min √† vitesse 1.
  • Ajouter ensuite le beurre et laisser tourner le batteur √† vitesse 2 pendant 8 minutes, le beurre devant √™tre totalement incorpor√© et la p√Ęte souple et √©lastique tout en √©tant un peu collante.
  • Laisser reposer la p√Ęte pendant 30 min.
  • Mettre ensuite la p√Ęte sur le plan de travail et la diviser en 16 p√Ętons √©gaux.
  • Fa√ßonner les p√Ętons en ficelle et les enrouler ensuite en S (vous pouvez aussi faire une forme d’omega ou une forme d’escargot).
  • Les disposer sur une plaque √† patisserie et laisser monter le tout pendant environ 1h30.
    Pr√©chauffer le four √† 200¬įc.
  • Glacer les petits pains avec un m√©lange oeuf et eau et enfourner pendant 15 min.
  • Les petits pains se mangent l√©g√®rement chauds ou totalement froids.

Recette issue et modifi√©e du livre “Tous les pains du monde” aux √©ditions Succ√®s du Livre

Et voici une petite surprise en lisant les photos sur ma carte flash : une petite main baladeuse qui n’en perd pas une miette !

Cette recette fera partie du Yeaspotting chez Susan

Rendez-vous sur Hellocoton !