C’est l’heure du bilan – TDF #5

Et voilà, le Tour de Fleece se termine.

Une belle aventure, l’occasion de rencontrer des fileuses en vrai, de s’amuser, de faire des choses que je n’aurais pas tenté comme ça sur un coup de tête.

J’ai donc filé 5896 m, utilisé environ 875 g de fibres. Et appris beaucoup de techniques : le longdraw, le corespinning, l’introduction de tissu, de perles, les coils, les spirales, les stacks … voici mes petits coups de folie de cette dernière semaine.

Et le bilan :

Je vais maintenant reprendre mes aiguilles à tricoter et dépoussiérer ma machine à coudre pour préparer nos vacances :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Contre-La-Montre au Lot- TDF #4

Alors étape spéciale …

L’étape du TDF au Lot et la Laine.

Vendredi, pas de filage, 900 km à faire sous la chaleur et les bouchons.
Samedi, deux stages de filage où je me suis bien amusée et dimanche, L’Etape spéciale où nous nous sommes bien amusées ….

Attention avalanche de photos :

D’abord mes photos officielles pour le TDF

Ensuite :

Les ateliers : feutrage, filage et tricot pour les enfants (pas de photos de mes stages à moi)

Des moments de détente

Des tentations

Le contre-la-montre

Et puis ça ….. un petit garçon très déterminé à repartir avec de la fibre à la maison …

Et nous voilà de retour chez nous, après 900 km dans l’autre sens …

A recommencer dans deux ans !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tour de Fleece #3

Je pédale toujours …

Bientôt le contre-la-montre ! et bientôt d’autres patrons à montrer …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tour de Fleece #2

Le nez toujours dans la fibre, je pédale, je pédale, je pédale.

Cette fois-ci, étape endurance … pour obtenir 766 m de laine dentelle en baby camel et soie (fibre de chez Walk Collection)

Comme vous le savez, nous avons formé une équipe pour le Tour de Fleece, grand nombre d’entre nous seront présentes au Lot et la Laine.

Par conséquent, nous organisons une étape spéciale pour le festival. Il s’agit d’un contre-la-montre pour rouet et fuseau : 30 min pour filer un single, 15 min pour faire un retors navajo.

L’équipe officielle du TDF est formée mais toute personne qui aurait envie de faire partie de l’étape spéciale est la bienvenue :) (que vous soyez fileuse débutante ou pas, faisant partie du TDF ou pas, le but c’est de s’amuser :).

Afin que notre sponsor, Maco Merinos, puisse préparer la fibre nécessaire à l’étape, je vous demande de me faire signe ici ou sur le groupe Le Lot et la Laine ou sur le groupe Tricot and Co pour vous préinscrire :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tour de Fleece #1

ça pédale dur ici … (ça cogite dur, ça tricote dur et ça envisage aussi de sortir la machine à coudre).

Tout ça sur un air de vacances (gastroteux les premiers jours de vacances).

Et vous vous pédalez dur aussi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Couleurs

Un peu de couleur sur les doigts

 

Un peu de couleurs sur le rouet

Un peu dans la marmite (le fameux skyr en question …)

Un peu de couleur dans la nature (la nature reprend ses droits à tel point que nous sommes dépassés)

Voilà les quelques toutes petites choses qui me tiennent loin d’ici pour le moment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit coup de folie

Un petit coup de folie qui attendait pour émerger.

J’ai reçu ma cardeuse (et un métier à tisser mais ça j’en parlerai un autre jour …) et je me suis lâchée pour un petit concours pour le festival du Lot et la Laine.

J’ai mélangé mouton, alpaga, lapin angora, plumes d’oie et ça donne ça

Et puis un de ces jours, une petite recette de skyr ? (pour garder un petit goût d’Islande ?)

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et atterrir à Singapour

Certaines limites peuvent être franchies …. en voici une autre …. faire quelquechose de mes fibres filées.

Partir avec une idée en tête et s’y tenir (ici c’était de filer un fil dentelle .. je ne suis pas encore assez expérimentée pour me fixer un projet défini avant filer à la grosseur préconisée).

Et cela donne ceci :

En partant de ceci :

Avec une étape par ceci :

Tiong Bahru en Blue Face Leicester teint par Marion

Bon maintenant fini de jouer, va falloir se dépêcher pour terminer le “petit” projet prévu pour l’anniversaire de mon mari.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à la Terre

Vous connaissez certainement les bd de Larcenet ?
Eh bien, vous transposez un peu le dessin à ma vie et vous avez une idée de ce qui me peut me passer par la tête (bon ok, je ne suis pas une angoissée type qui panique totalement en sachant que je vais être mère ^^)

Pourquoi est-ce que je vous dis ça : car non contente de m’essayer au filage, fallait que je fasse le processus jusqu’au bout. Mettre mes mains dans la toison pleine de suint et donc de manière très raisonnable, j’ai acquis un peu de toison (bonne excuse : mon grand faisait son exposé sur la transformation de la laine). Juste un peu (ne jetez pas un oeil entre le mur et le divan … non, non … ne même pas y regarder …).

Je vous fais grâce (déni total de ma part) des photos de toisons et fibres en tout genre acquises depuis que je file … je vais plutôt me pencher sur le traitement d’un bout de toison, c’est plus raisonnable (ce sera un post à rallonge, vous êtes prévenu(e)s !).

Venons en au coeur du sujet. Ce sont les vacances de Pâques et je dois occuper les enfants (surtout main d’oeuvre infantile exploitable à souhait dès qu’il s’agit de faire des trucs sortant de l’ordinaire, gniark gniark).

Tout d’abord : un bout de toison :

Faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis : première étape, trier la toison (ce qui est en grosse partie déjà fait ici) donc enlever les parties non exploitables, les débris végétaux, les crottes (eh oui) de la toison. J’ai ici environ 150g de toison non triée non lavée donc encore en suint.

Ici, vous avez le seul enfant exploitable qui papouille de la toison d’alpaga (car tant qu’à faire, trions toutes les toisons).

Revenons à notre mouton : du Gotland (nommé Timinie par Florence des Laines du Mouchon). Le Gotland est un mouton d’origine suédoise avec une fibre longue et lustrée, il est gris, gris clair ou blanc.

J’ai lavé cette toison en la plongeant pendant une heure dans de l’eau tiède additionnée d’un peu de Soak  (bon, je vous l’accorde : s’il fallait utiliser de la Soak à chaque fois, ça reviendrait cher … je n’ai juste pas mis la main sur le shampooing bébé qui restait à la maison et je n’ai pas osé utiliser du bois de Panama. Je l’ai ensuite rincée  dans plusieurs bains d’eau tiède et lors du dernier bain, j’ai ajouté une lampée de vinaigre.

Une fois sèche, elle a déjà une allure beaucoup plus avenante !

Le lendemain, je peux enfin attaquer le cardage :

Tout d’abord, il faut écharpiller (tirer sur les locks de laine et ensuite séparer les fibres)

Tadam, vous pouvez sortir vos cardes ! (à main pour bien faire … ça fait plus authentique …… je sens que l’investissement dans une carde à rouleaux ne sera pas du luxe) et vous pouvez carder la fibre : tout d’abord caresser votre nuage de fibre sur une carde pour l’installer confortablement avant la scéance d’acupuncture. Ensuite vous la peignez comme si vous peigniez vos cheveux (en douceur, en posant le bout de la carde sur l’autre et en tirant doucement).

Si la fibre ne vous semble pas suffisamment douce, vous pouvez recommencer le processus (vous ne transformerez pas de l’islandais en merinos, ne vous faites pas d’illusions quand même !)

Ensuite youpie les rolags (attention les doigs)

Ah c’est marrant, ces petits rouleaux tout doux …. eh bien maintenant il faut recommencer (environ 25 fois pour 65-70g de fibre … oui oui …. au boulot !)

Aaaaah, maintenant, il devient possible de filer …. et c’est là que les Romains s’empoignèrent. Car j’ai décidé de me lancer dans une nouvelle technique : le longdraw (étirer la fibre sur toute l’amplitude du bras avant de laisser la torsion entrer de manière à emprisonner de l’air entre les fibres). Cela donne un fil filé woolen (contraintement au shortdraw qui donne un fil filé worsted, ce que j’ai fait jusqu’à présent).

Et voici les quelques grammes filés en woolen, foulés lors du bain final (passage au chaud et au froid alternativement pour légèrement feutrer la laine et lui donner un aspect très aérien).

J’obtiens environ 125 m. Je ne sais pas encore si je la teins ou pas ….

Et maintenant que vais-je faire de cela ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Folie douce

Folie douce, folie furieuse …. folie à l’envie …

Un petit snif de Macomerinos et ça repart …

Rendez-vous sur Hellocoton !