Petites miches à la ricotta

Vous le savez maintenant, une de mes grandes passions, c’est la boulange.

Je fais ça depuis que je suis toute petite. J’ai des souvenirs de moi me mettant sur la pointe des pieds pour voir ce que mijotait ma grand-mère sur la table de la cuisine.

J’ai des souvenirs de pâte à tarte triturée pendant des heures, ensuite étalée dans un petit moule à tarte, garnie avec amour et cuite dans le four.

J’ai des souvenirs d’un grand-père, perdu au fin fond de son potager, qui se régalait (en grimaçant à couvert), d’une tarte trop sèche, dure comme de la pierre pour faire plaisir à sa petite fille.

C’est probablement tout cela qui m’a donné l’amour de la cuisine, probablement cela qui m’a d’autant plus donné l’amour de la boulange : le plaisir tout enfant de mettre les mains dans la farine, de voir avec des yeux émerveillés la levure buller et le pain se façonner.

Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que la boulange faisait partie de moi. Que j’aimais ça avec passion.

Plus jamais, je ne franchis maintenant la porte d’une boulangerie (une vraie boulangerie) sans penser au plaisir que procure le fait de faire son pain, de pétrir et de façonner.

Plus jamais, je ne passe à côté d’un livre de boulange sans y jeter un coup d’oeil, sans imaginer l’odeur que tel pain pourrait avoir à la sortie du four.

Et celui-ci, dont je vous avais parlé ici, je l’ai attendu car je sais que c’est un des livres sur le pain que je voulais posséder.

Le voici, il est là, il est sur mon plan de travail, il n’attend plus qu’une chose, être ouvert, réouvert, écorné, respiré, pensé et adapté.

Première adaptation d’une première recette

Ingrédients :

  • 700 g de farine de froment blanche
  • 20 de levure fraîche
  • 250 g de ricotta
  • 280 ml de liquide (l’oeuf + l’eau)
  • 1 oeuf
  • 65 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 14 g de sel

Préparation

  • Diluer la levure dans 100 ml d’eau avec un peu de sucre et laisser buller pendant 15 min.
  • Ensuite mettre tous les ingrédients dans le bol du batteur sauf le beurre et laisser tourner le batteur pendant 6 min à vitesse 1.
  • Ajouter ensuite le beurre et laisser tourner le batteur à vitesse 2 pendant 8 minutes, le beurre devant être totalement incorporé et la pâte souple et élastique tout en étant un peu collante.
  • Laisser reposer la pâte pendant 30 min (vous pouvez à ce stade mettre la pâte au frigo pendant plusieurs heures, voire une nuit ou même 24h pour que le pain soit encore plus aéré et plus savoureux, en veillant toutefois à ce que la pâte soit huilée et couverte d’un film plastique).
  • Mettre ensuite la pâte sur le plan de travail et la diviser en 16 pâtons égaux.
  • Façonner les pâtons en boule et les disposer sur une plaque à patisserie.
  • Laisser monter le tout pendant environ 2h en les couvrant avec un linge humide.
  • Préchauffer le four à 200°c.
  • Glacer les petits pains avec de l’eau et faire des grignes en forme de croix.
  • Enfourner et laisser cuire pendant 25 min.

Les petits pains se mangent tièdes ou froids.

Bon appétit
Ce post fera partie du Yeastspotting hebdomadaire

Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Uncategorized by admin. Bookmark the permalink.

6 thoughts on “Petites miches à la ricotta

  1. Glacer ?

    Je sens que cette recette va être testée assez vite ici, pour le plus grand plaisir de la petite fille qui se met sur la pointe de pieds pour voir ce que je façonne :lol: et qui adore les petits pains avec une croix dessus ;)

    • Glacer : recouvrir d’une couche brillante (bon je te l’accorde avec de l’eau c’est brillant avant la cuisson, pas après :lol:)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>