Berenice

Je suis noyée …. c’est le moins qu’on puisse dire …
Enfin j’étais …. je me réanime juste avant de partir en vacances …

Donc avant de vous montrer la finalisation de la mue, avant de vous montrer les photos de Brighton (oui, j’ai vu Joji, j’ai vu Ysolda, j’ai vu Lete, j’ai même des photos … :o , je partage avec vous les photos du pull exigé par ma mini …. je n’étais pas partie du tout du tout pour faire celui-là. J’avais surtout envie de faire un Lopi … mais bon, la décision a été sans appel. Et au risque de voir l’autre traîner, celui là je sais au moins qu’il sera porté.

Alors que dire du modèle : il s’agit du Berenice de Brooklyn Tweed (peu de choses à dire pour la laine, j’ai utilisé de la Coast en double qui me donnait presque l’échantillon préconisé. C’est une valeur sûre, je l’ai déjà utilisée plus d’une fois pour des vêtements enfants).

Revenons au modèle : il est tricoté à plat, construit du bas vers le haut, corps et manches comprises. Une fois le dos et le devant tricotés et cousus ensemble, il faut reprendre le bas du corps pour faire les côtes, reprendre les manches pour faire les manchettes et reprendre le col pour faire la bande d’encolure.

Ce n’est pas un modèle compliqué mais car oui il y a un mais :

- je ne sais pas pour quelle raison, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à le tricoter. Ce n’est pas une question de laine. Peut être parce que maintenant je privilégie le tricot en rond ?

- le rabattage des mailles préconisé ne collait pas du tout, là c’est probablement une question de laine, j’ai utilisé un fil en double

- j’ai du faire quelques “embellissements” notamment faire une broderie au crochet entre les côtes et le pull en lui-même car relever les mailles telles quel ne donnait pas du tout le même aspect que sur le modèle d’origine

- et enfin, j’ai du modifier la taille. Ma fille porte du 5 ans du commerce (du moins pour le bas), elle est assez fine (elle a un tour de poitrine de 55,5 cm), j’ai donc du prendre un 2 ans et allonger en 4 ans. J’aurais peut être pu faire un peu plus de longueur au niveau du bas du corps mais le modèle d’origine se porte assez court aussi. Pour le reste, ça tombe assez bien.

Donc en clair, voici comment j’aurais procédé si j’avais attendu que d’autres aient essuyé les plâtres et tenté de le modifier :

- j’aurais tricoté en rond, au moins jusqu’aux emmanchures. A voir pour le reste, si ce n’était pas possible de créer des manches en continuant à tricoter en rond (mais pas trop envie de me casser la tête sur un patron qui était sensé être mon tricot détente).

- j’aurais fait un montage provisoire des mailles pour relever les mailles du bas du corps.

- j’aurais peut être un peu allongé le bas du corps.

Ceci dit …. le modèle est tout mignon sur ma mini, j’ai pu déstocker de la laine et je suis certaine qu’il sera porté. Que demande le peuple ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Primrose

Primrose est le nom de la petite soeur de Katniss, héroïne de Hunger Games.
Mais ce n’est pas ça qui m’a attiré l’oeil dans ce patron. Car je suis loin d’être fan d’Hunger Games (et j’assume). C’est plutôt sa ligne toute féminine pour grandes filles en devenir.

J’ai tout de suite vu ma grande fille dedans. J’ai donc cherché le fil pendant un petit temps et puis l’hiver est arrivé et le modèle est passé aux oubliettes.

Le printemps arrivant, j’y ai repensé et j’en ai reparlé à Sabine et nous voilà toutes les deux parties pour un duo. Duo jusqu’au bout des ongles car nos filles ont choisi la même couleur. Il faut croire que 8 ans est l’âge du bleu et plus du rose.

J’ai délibérément fait quelques modifications sur le modèle, mon échantillon ne collant pas à celui qui était préconisé dans le modèle. Le nombre de mailles correspondait mais pas le nombre de rgs.

J’ai donc choisi la taille 9-10 ans, tricoté jusqu’à la hauteur d’emmanchure d’un 6-7 ans et ajouté des mailles en dessous des bras. Par conséquent, je n’ai pas terminé les manches en même temps que l’empiècement du haut comme préconisé dans le modèle. Je les ai terminées à la fin en faisant une série de diminutions pour ajuster le bas de manche.

Le fil étant un mélange de coton et soie de chez Cascade (Pima Silk qui n’est plus commercialisée), la tunique s’est agrandie avec le lavage et comme il ne s’agit pas de laine, je pense qu’elle va rester ainsi. Elle est donc un peu trop grande pour ma fille. Mais les enfants grandissent et elle sera parfaite l’été prochain.
J’ai aussi volontairement  décidé de faire une tunique et non une robe, ma fille étant une grande fan de tuniques. Et sans oublier non plus, qu’ici, il est rare de porter une robe sans leggings ou bas. Donc elle pourra la porter tout l’été et à la rentrée aussi.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai partagé ce petit moment avec Sabine, j’espère que nous remettrons ça bientôt. Pour de la couture peut être (j’espère).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croquignolet petit papillon

J’ai le plaisir de vous montrer mon dernier design.

Un tout petit cardigan pour toutes petites filles. Juste assez long pour porter au dessus d’une robe d’été lorsqu’il commence à faire frisquet.

Un petit peu de points texturés, une petite tresse, quelques fronces et des manches ballons pour faire le tout.

Est-ce que je vous parle un peu de la laine ? Il s’agit d’un écheveau de The Uncommon Thread Silky Merino fingering acheté à la boutique Les Petits Points Parisiens, présente au salon Aiguilles en Fête.

Dès que j’ai vu la couleur, je savais que j’allais faire un petit cardigan pour petite fille avec cet écheveau. Il s’agit d’un subtil lilas légèrement grisé qui relève avec une douceur incroyable les petits vêtements blancs.

Quant au modèle, que dire ? Il est construit en top down donc aisément adaptable en longueur. Les manches ballons sont ajoutées ensuite une fois le tricot terminé et sont travaillées avec des rangs raccourcis à l’allemande.

Le point, lui, est d’une simplicité déconcertante une fois la technique maîtrisée (il y aura un tuto sur ce point d’ici peu).

Et pour ne rien gâcher, vous pouvez aussi envisager de faire une version manches longues ou une version manches 3/4 pour utiliser votre écheveau en entier si vous le voulez (vous pouvez voir les versions manches longues de certaines testeuses).

Les tailles prévues vont du 6 au 24 mois et il y aura peut être une version enfant (si certaines se montrent encore plus insistantes ^^).

Et quant à la croquignolette petite fille, elle a été adorable pendant toute la scéance photo qui pourtant a duré un certain temps. Je remercie sa patience ainsi que celle de son papa et de sa maman :)


Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez la flèche

Quand Ysolda, déesse du tricot, propose un mystery KAL, doit-on dire non ? Est-ce envisageable de dire non ?

Non :D … ce n’est pas envisageable. Donc forcément, j’ai plongé la tête la première dans le KAL, j’ai tricoté comme une folle les indices à peine arrivés dans ma bibliothèque Ravelry. Pour vous dire, j’avais même mis en attente mon boulot le lundi de midi à trois heures pour être certaine de pouvoir me consacrer uniquement à cela.
J’ai fait de multiples photos, cogité pour choisir les indices .. car oui, c’est un châle à choix multiple ! A chaque indice, il y avait deux possibilités. Et il y avait 5 indices. Faites-le compte, vous vous rendrez compte du nombre de possibilités envisageables.

J’ai même mis notre petit lapin à contribution car Ysolda avait demandé un animal de compagnie sur ses photos. Ne vous inquiétez pas, il a été rétribué justement en panais et en romarin.

Place aux images

Le tout en Delicate Fingering de ma copine Ingrid

Et si voulez connaître la recette …. c’est BABAA :D

Rendez-vous sur Hellocoton !

Trooper – Et ma deuxième série de voeux

Voici la deuxième petite chose qui attendait la Nouvelle Année pour montrer le bout de son nez.

Un patron pour garçon de 2 à 14 ans.

Et pourquoi Trooper ? Parce que j’avais très envie de faire qqch qui ressemblait à une armure futuriste. La couleur d’acier m’inspirait beaucoup. J’avais très envie d’y ajouter des détails des distilles de Dune et puis envie aussi de faire un rappel d’un des films cultes de mon mari : Starship Trooper. Voici ce que donne la chose en question :

Trooper montré en Flying Color Merino Sport (qui malheureusement n’existe plus)

En taille 12 ans

Ceci sera mon dernier post de l’année, je vous souhaite à tous et à toutes une Bonne Année 2014 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ascalon – Bonne Année

Noël vient de passer, la Nouvelle Année pointe son nez, c’est le moment des cadeaux

Voici le mien pour vous, concocté avec l’aide de mes testeuses dont vous pouvez voir les réalisations sur la page du projet.
Le patron est gratuit et téléchargeable sur Ravelry.

download now

(je n’oublie pas de répondre à vos mails, je m’y mets dès que possible :) ).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Grettir le Grand

Grettir le Grand est un des héros des Sagas Islandaises.
Petit fils de Viking, il était connu pour sa force mais aussi pour son caractère impétueux, il aurait pu choisir la voie du héros mais il a choisi celle du hors-la-loi.

Pendant 20 ans, il a défait tous ceux qui s’attaquaient à lui jusqu’à ce qu’il soit vaincu par un sort.
Comme dans beaucoup de Sagas islandaises, les héros meurent et s’en suivent de sombres histoires de vengeance.

Mais Grettir c’est aussi un patron de Jared Flood.

Je l’avais repéré depuis sa sortie, j’attendais le déclic pour le tricoter. J’ai tergiversé pendant plusieurs jours pour décider quelle taille et quelles aiguilles utiliser. Pour me retrouver à une semaine de Noël avec un pull pour homme à tricoter pour le 24.

J’ai relevé le défi, et j’ai réussi à le terminer trois jours avant la deadline !

J’ai tricoté le tout en De Rerum Natura Gilliat (coloris poivre, poivre et sel, et sel) et en Shetland de l’Echappée Laine.(coloris Mer)

Premier essai pour ces deux laines françaises : essai réussi. La Gilliat est assez rustique de par son filage à partir de laine cardée. A mon avis, c’est une excellente laine pour remplacer les laines tweedées.

Quant à la Shetland, même si elle est très sèche au départ, elle s’adoucit fortement au lavage et a une gamme de coloris très intéressante.

Donc un duo gagnant à rééditer pour un autre projet !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Girly Little Indienne

Une girly little indienne se doit de savoir tirer l’arc

Elle doit aussi savoir regarder au loin


Et elle doit prendre soin de ses magnifiques tresse …

Voici un joli test fait pour Nadia.

Petit Sioux en taille 8 ans
En Wild Fire Fibres Alpaca Merino, Rowan Alpaca Colour et des fonds de pelote (je vous jure que je ne suis pas en train de vider mon stock de fonds de pelotes).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une petit tranche napolitaine, Saint Nicolas ?

Nous sommes le 6 décembre.

C’est la Saint-Nicolas. Mes enfants sont partis ce matin à l’école en espérant voir le grand Saint. Une surprise les attendait : une matinée au petit cinéma du coin.

Je suppose qu’ils reviendront à la maison, gavés de bonbons, d’images plein les yeux et plein de bonne humeur.
Demain matin, les attendra la surprise chez nous : une déferlante de cadeaux (eh oui, chez nous, Noël est une fête familiale où chacun offre aux autres un petit cadeau. Pas de Père Noël, pas de Petit Jésus. Celui qui offre les cadeaux aux enfants, c’est Saint-Nicolas).

Mais comme moi aussi j’aime les cadeaux, j’ai pensé à vous.

Aujourd’hui sort mon nouveau patron : un gilet tout simple pour enfants. Un peu de texture, un empiècement à tricoter en rond. Suffisamment de rayures pour ne pas s’ennuyer : c’est le Napolitain :

Et comme bien entendu un petit cadeau, ça ne vient pas seul : allez jeter un coup d’oeil sur la page du patron en cliquant sur le lien ci-dessous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La collection Pride and Prejudice – Le chapeau

Voici donc le dernier patron de la collection.

Le chapeau :

7373Il est disponible sur Ravelry en patron téléchargeable seul ou bien faisant partie de la collection. Il est maintenant temps de passer à autre chose et de réfléchir à ce qui sortira bientôt (et puis aussi me remettre un peu au filage, à la couture … à penser à la Saint-Nicolas, à Noël qui s’approche et à notre voyage d’été).

Rendez-vous sur Hellocoton !