Mode pré ado …

Oui, j’ai un pré ado de 8 ans 1/2 … me voilà à couper des chemises en 1m40 … de chez Ottobre … sans retouche en plus (et pourtant Ottobre ne taille pas spécialement petit).
Au secours, d’ici quelques mois il ne voudra même plus que je l’habille !

En faisant un tour dans les magasins de vêtements, j’ai bien constaté que les carreaux étaient très en vogue. En pantacourt aussi … mais là moi j’ai un peu plus de mal.

Me voilà donc priée de faire des chemises à carreaux et quelques pantacourts pour mon grand.

Et comme si je l’avais senti, j’avais bien du tissu à carreaux dans mon armoire et du jeans.

Ce qui donnera une chemise longue à porter ouverte et un pantacourt Izar.

Avec un transfert dans le dos qui malheureusement a mal pris sur le tissu (j’ai tablé que c’était un coton … et ce n’était pas un coton donc le tissu a un peu fondu, le transfert un peu collé … tant pis, c’est de toute façon irrécupérable).

Chemise Dupond & Dupont en taille 140 cm

Ottobre 3/2012

Transfert image Shutterstock

Modifications :

Une seule poche sans rabat et ourlet rapporté aux bas des manches et de la chemise.

Pantalon Izar en jeans de Grains de couture

Taille 8 ans

Modifications : pas de poches à l’avant (parce que je les ai oubliées), pas de patte décorative au bas du pantalon

Retrait d’1cm aux jambes de chaque côté.

Et pour la suite ? Des shorts ? Des petites robes légères pour maintenir le beau temps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

ça sent l’été … enfin … cheesecake rhubarbe et fraises

ça sent l’été enfin … premier week-end de grand beau, avec quelques nuages (quoique ça se gâte déjà). Week-end barbecue à tout va (à tel point que les rayons boucherie barbecue étaient vides samedi).

Donc pour ne pas déroger au premier week-end de grand beau, ce fut barbecue ici .. et petit dessert de circonstance : un cheesecake.

Je suis une difficile (je sais, je le dis moi-même), difficile au point que je ne fais jamais de cheesecake moi-même … d’ailleurs ai-je déjà mangé un cheesecake vraiment digne de ce nom ? (peut-être une fois tiens). Donc comme je suis difficile et totalement moi (donc comprendre que bien entendu comme je ne réussis jamais mes cheesecakes, il faut absolument que je fasse ce dessert … et surtout lorsque nous recevons … je ne suis plus à une contradiction près).

J’ai donc mixé une série impressionnante de recettes de cheesecakes pour trouver la texture qui me plairait (car bien entendu comme je ne réussis jamais mes cheesecakes, que je ne fais jamais de cheesecake, je mets en boomark “à réaliser” toutes les recettes de cheesecake que je lis).

Voilà, maintenant que j’ai fait mon coming out, que j’avoue mes pires défauts (enfin presque car il y a bien pire), je peux vous donner la recette.

Ingrédients

  • 200 g de Mc Vities (un mélange d’Original et de Rich Tea)
  • 100 g de beurre non salé
  • 450 g de Philadelphia Cream
  • 150 g de sucre de canne
  • 4 oeufs
  • 200 ml de crème fleurette

Pour le coulis :

  • 2 grosses branches de rhubarbe
  • 2 petites càs de sucre de canne
  • 50 ml d’eau
  • 1/4 de càc d’agar-agar et une 20aine de ml d’eau pour diluer
  • 400 g de fraises fraiches

Pour le caramel :

  • 75 g de sucre de canne
  • 1càs d’eau

Préparation :

La veille :

  • Ecraser les biscuits à la main (ou au blender), les mélanger au beurre fondu.
  • Placer le mélange dans un moule à manqué de 26 cm chemisé soigneusement (pas comme moi quoi … car c’est ce qui donnera la régularité du bord du cheesecake)
  • Réserver au frais.
  • Pendant ce temps, assouplir le phidalphia à la fourchette, y ajouter ensuite le sucre,  la crème fraîche et les jaunes d’oeufs et battre le tout au fouet.
  • Battre les blancs d’oeuf jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes et les incorporer à l’appareil.
  • Verser l’appareil sur la base biscuitée et enfourner pour 55 min à 175°, couvrir le cheesecake de papier alu dès qu’il est bien coloré et poursuivre la cuisson.
  • Sortir le cheesecake du four et le laisser refroidir.
  • Une fois refroidi, le placer au frigo jusqu’au lendemain.

Le jour même

  • Nettoyer la rhubarbe, et l’éplucher (de manière à enlever les fibres longues qui sont si désagréables lorsque l’on mange de la rhubarbe mal épluchée)
  • La couper en petit dés, la placer dans une casserole avec le sucre et un peu d’eau et laisser cuire pendant 10 min.
  • Ajouter ensuite l’agar-agar dilué dans l’eau et poursuivre la cuisson pendant 5 min.
  • Une fois la rhubarbe bien cuite, la laisser refroidir légèrement (pas beaucoup pour éviter qu’elle ne fige dans la casserole) et la placer ensuite sur le cheesecake.
  • Laisser de nouveau refroidir légèrement et placer les fraises coupées en deux sur la rhubarbe.
  • Mettre le tout de nouveau au frigo pour une demi-heure.
  • Au dernier moment, faire un caramel avec le sucre restant et l’eau et le couler sur le cheesecake démoulé.
  • Replacer de nouveau le cheesecake au frigo juste qu’à la dégustation !

Bon appétit !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

On the needles

Plusieurs jours d’absence ici pour pouvoir prendre le temps de créer.

Sont tombés de mes aiguilles deux châles et un petit cardigan …

Tout d’abord un Alaria Shawl fait en duo avec une Ravelreuse très douée : Valérie (maintenant c’est à toi de rendre ta copie !)

Alaria Shawl de Quince & Co

En Araucania Ranco Solid coloris Teal

Ensuite …

Deux nouveaux designs qui sortiront bientôt :

Maintenant que j’ai donné signe de vie (oui je couds et je cuisine et je boulange encore), je retourne dans ma caverne et à mes aiguilles …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Coming out …. je ne suis pas un écureuil

ménage de printemps….

ça se passe de commentaires, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Phoenix – essai transformé

Je n’ai jamais fait de crochet tunisien. Jamais eu envie. Ma mère m’avait déjà montré des modèles et j’avais toujours trouvé ça vieux, dépassé voire moche (vous voyez de quoi je veux parler ?? Les modèles kitchs des années 70 ? Qui ne pourraient même pas passer pour du vintage maintenant ? Ou alors une touche vintage qui dépasse vraiment tout ce qui est acceptable pour moi).

Jusqu’au jour où j’ai vu les modèles d’Aiobhe Ni et surtout sa collection Legendary Shawls. Tous plus beaux les uns que les autres …Le premier est un Phoenix, je me tâte encore pour le suivant …

J’ai donc sauté sur l’occasion pour essayer une nouvelles technique et faire un doublé en essayant une petite nouvelle de chez Malabrigo : l’Arroyo.

Verdict : j’y ai pris beaucoup beaucoup de plaisir (même si la bordure est interminable) et l’Arroyo va devenir un fil chouchou. Il s’agit d’une Sport donc pas besoin de tricoter en 3 ou 3.5 comme la Sock mais en plus elle est superwash ! Donc tout pour me plaire !

2 écheveaux et demi (un plus plus de la demi) de Malabrigo Arroyo coloris Plomo

Achetés à la Compagnie des Laines

Crochet tunisien 5.5 mm

Celle-là est pour celles qui croient que ma fille se prête forcément toujours au jeu des photos avec bonne volonté … et encore je n’ai pas mis les pires !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cuisine du week-end

Je vous ai parlé de cuisine, de pain dans mon dernier post.

J’ai fait de la cuisine en effet, mais pas de la manière que l’on pense …

J’ai commencé à bidouiller la teinture et voilà ce que ça donne

Et maintenant j’attends les vrais écheveaux, les choses sérieuses commencent …

 

Et une recette de pain attend dans le Canon ….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jacob ou une touche vintage

Parce que je l’ai vu d’abord chez elle, et ensuite chez elle.
Parce que je trouvais qu’il rendait vraiment bien.

Il a fallu que je le teste. C’est le premier, ce ne sera pas le dernier !

En velours milleraies (un fond de tissu) lilas, j’ai très fortement hésité à utiliser un velours très rose fuschia et puis, non ce velours restera réservé aux cadeaux démago pour les anniversaires des copines.

Pantalon Jacob

En taille 92 cm pour une minipuce qui porte du 2-3 ans de la Compagnie des Petits

Velours milleraies et tissu à fleur (pour l’intérieur des poches) achetés au Stoffenspektakel (il y a au moins deux ans)

Petits boutons venant d’ici

Modifications : j’ai doublé les poches arrière et devant pour un plus beau fini

Yeah, ça rocke !

Et demain, une recette de pain peut-être ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paris en gris et rose … ce n’est pas morose …

Je disais le post précédent que j’allais me détendre les doigts en cousant.

Voilà qui est chose faite.

J’ai pu en quelques heures de libre faire une Paris accompagnée d’un tee-shirt manches longues et un leggings pour la mini (et un de plus pour “au cas où”).

Non la mini n’est pas devenue sage comme une image, à faire des petits bricolages sans rien dire et sans rien déranger … d’ailleurs le cactus (le pauvre et unique cactus de la famille …) a subi une attaque en règle aux ciseaux. Le voilà estropié à vie, scarifié et quasi exsangue … donc je disais, non la mini n’est pas devenue sage tout d’un coup … la mini n’est plus une mini … la mini est à l’école depuis mercredi !

La mini qui ne regarde même pas sa mère partir, une mini qui fait au revoir du bout des lèvres et qui court retourner jouer après avoir laissé sa mère sur le carreau … bref une mini qui a pris son indépendance. Et moi, assez dépourvue et désoeuvrée … je couds …je vais me reprendre :lol: (vous imaginez, plleeeinnn de temps libre pour moi SEUULLLEEE !!!!)

Donc je reviens à mes moutons : voilà la production d’une mère dépourvue et désoeuvrée qui noie son chagrin dans le tissu et la laine (c’est mieux ça que l’alcool hein) …

Paris modèle C’est Dimanche

Taille 2-4 ans

En velours ras et velours milleraie (ne pas me demander la provenance, je ne me souviens plus …)

Passepoil fait maison avec du biais rose clair et pressions de chez Snapsource

Leggins modèle J du “Basiques pour petites filles”  d’Araki Yuki

Taiille 90 cm longueur 100 cm

Avec une chute de jersey qui m’a servi à faire ceci

Tee-shirt manches longues modèle Ottobre (Creative Workshop 301)

 Taille 92 cm

Avec bord côtes aux manches

Bon et maintenant ?

Je vous concocte un post pour demain (vu que j’ai tout le temps devant moi …) ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Color Affection – Je t’aime, moi non plus …

Vous saviez que je m’entraîne pour le concours de la tricoteuse la plus rapide du monde ? Le but est de tricoter avec des aig 4 des mailles endroits le plus rapidement possible.
Quoi de mieux pour s’entraîner que des km de point mousse ?

Quoi vous y avez cru ?

Certaimement pas. Je suis un peu maso mais pas encore à ce point ! (oui, ça va, j’ai entendu là-bas dans le fond … ce n’est même pas vrai). C’est plutôt mon côté très “tête de bois” qui m’a fait terminer celui-là.

Il m’a fallu plusieurs semaines pour me décider pour les couleurs.

Plusieurs jours pour agencer les couleurs.

Plusieurs détricotages pour être satisfaite du résultat.

Et surtout une bonne dose de patience et d’acharnement pour finir les rangs interminables de plus de 400 mailles.

Ce n’est pas la première fois que je dis que je ne me lancerais plus dans des projets de Veera au point mousse, non ? En fait, je crois que je dois être maso car chaque fois, j’y replonge la tête baissée …. et en plus pour un résultat qui me plaît vraiment beaucoup.

Color Affection de Veera

Version Fingering

En Dye For Wool

100 % Superwash BFL et Merino Silk

Environ 1/2 écheveau pour chaque couleur

Et maintenant, je crois que je vais laisser mes mains se reposer de ce marathon et coudre un petit peu …

Rendez-vous sur Hellocoton !