Vous pensez qu’une tricoteuse vit ici ?

Ce titre, je l’ai honteusement copié. L’idée aussi d’ailleurs.

Chez elle.

Quand j’ai vu cette couronne, il m’a fallu la même.

Avec une touche personnelle of course : j’ai mélangé fil et fibre. Et comme je voulais que la fibre soit visible, j’ai décidé de la feutrer à l’aiguille.

Et comme le tuto est en anglais chez elle, je vous fais un petit résumé de la réalisation.

Il vous faut :

  • Une couronne en polystyrène
  • Pleins de petites balles en polystyrène : des petites, des moyennes et des grosses (ah c’est précis ça je sais … il faut juste adapter la taille des balles à la dimension de votre couronne. Si vous achetez une couronne riquiqui et que vous y mettez un ballon de foot, ça aura un effet inattendu …). Pour ne pas vous laisser dans le vague, j’ai utilisé 18 petites, 9 moyennes et 5 grandes balles.
  • Et quand je n’ai plus eu de balles, j’ai froissé du papier imprimante et j’en ai fait des boules que j’ai recouvertes de fil.
  • Il faut aussi des fonds de pelotes (en tant que tricomaniaque, j’en ai une quantité importante) : j’ai utilisé ici de la Drops Merino Fine, de la Drops Baby Alpaca Silk et de la Lioness Art Exquisite Sock.
  • J’y ai ajouté quelques grammes de laine à feutrer : environ 20-30 g de verte et 10 g de rouge. Pour couvrir quelques balles (j’ai utilisé uniquement des balles pour feutrer, pas de papier) et couvrir le reste de la couronne.
  • Une aiguille à feutrer (ou bien si vous êtes paresseuse comme moi, un outil à feutrer qui  feutre plus vite puisqu’il y a 7 aiguilles)
  • Un chouilla de colle forte (si vous avez un pistolet à colle c’est encore mieux, ça vous évitera d’avoir de la colle forte partout sur les doigts) pour fixer les bouts de laine sur la balle et pour fixer la balle sur la couronne.
  • Un spray de paillettes.
  • Et un morceau de biais pour faire le ruban.

Et voilà, rien de compliqué, deux heures de travail et le sentiment d’avoir fait quelque chose de chouette pour que les voisins vous prennent pour plus folle encore (un p’tit peu plus, un p’tit peu moins … qu’est-ce que ça change ?)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Silence ça bricole

Non ça va, je ne vais pas vous la refaire, je ne crée pas encore une nouvelle chose. Si quand même un nouveau design est en cours et en attendant pour m’occuper les mains pendant que mon cerveau turbine (au ralenti, je vous rassure, c’est vendredi aujourd’hui), je bricole des petites choses pour donner un coup de neuf à notre salon.

Quelques fonds de laine au crochet, une mission à donner au plus grand (qui est parti au fin fond du jardin avec un sécateur “mode je suis fier”) et voilà le résultat.

Un tout premier aperçu, d’autres petites choses viendront par la suite (si mon cerveau ne fume pas d’ici là et ne s’enraye pas).

Tiny Hearts d’Attic 24

Avec des fonds de pelote (oui encore, je sais, j’en ai des fonds de pelote, c’est pas ma faute)

Schoeller + Stahl Limone

Comme d’habitude, vous trouverez un pas à pas très détaillé chez Lucy

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posted in Uncategorized | 1 Reply

Lettres en tissu – déco pour la chambre des filles

Oh lala, j’ai deux jours de retard de post (avec deux recettes de pain et de biscuits … faut que je rattrape ça !) … trop de choses pour le moment et les orages qui m’empêchent de me connecter au moment où je pourrais poster un message ici.

J’en profite pour tricoter et coudre et hier comme l’orage a sévi longtemps sur la région, j’ai fini de coudre ma Tunique d’Ah Non Pas Elle (déception mais je raconterai ça un autre jour) et ensuite je me suis prise au jeu de faire quelques lettres en mousse pour les chambres de nos enfants, qui peuvent enfin s’appeler chambre (l’ordre n’est pas la première priorité des enfants … je suppose que c’est la même chose chez vous).

Premier petit aperçu de guirlande pour la chambre des filles, je n’ai encore fait qu’un seul nom car ça prend plus de temps que prévu à coudre …. et surtout surtout cela prends du temps de retourner les lettres sans les découdre !
Les enfants m’ont aidé à les bourrer avec le reste de laine cardée qui m’a servi à confectionner Clémentine.

Modèle : Soft Letters, Ottobre, patron gratuit à télécharger ici

Matos :

Différentes chutes de tissus ici (cotons imprimés Hilco)

Elastique rond ou ruban

Aiguille et fil (et une bonne dose de patience pour fermer à la main à point invisible)

Rendez-vous sur Hellocoton !