Quand je ne tricote pas, je fais quoi ? …

Je fais ça pardi ….

tarrant_teasing_3 tarrant_teasing_6tarrant_teasing_7 tarrant_teasing_5 tarrant_teasingAlors, pourquoi est-ce que je vous montre ces photos ? Peut être un peu pour parler de tout ce qui entoure un patron de tricot. Car oui, ces photos ci dessus sont les photos qui ont été faites pendant un shooting photo pour le prochaine patron du club shawl.

Donc c’est l’occasion de vous parler de ce qui se passe derrière le rideau.

Quand je crée un patron, je pense souvent en terme d’atmosphère ou de thème. Nous discutons avec mon mari de la direction que nous allons prendre. Cela est basé sur les couleurs que j’ai en main, ou sur une idée qui passe, ou sur une contrainte qui m’est imposée (car dans un magazine, pour une collaboration, parfois le thème est imposé, voire la pièce, les techniques ou le style).
Vient ensuite la partie prototypage, la partie qui m’amuse le plus. Après celle-là, vient l’écriture et la traduction, la partie qui m’amuse le moins.

Ensuite, je passe aux tests, qui sont parfois faciles et parfois ardus. Car oui, moi aussi je suis humaine et parfois, je m’emmêle les pinceaux (parfois ou souvent, ça dépend où se place le curseur).

Le patron est en parallèle tech edité par ma tech editor de compétition, Polly de Butterscotch Press.

Une fois tech edité, il est relu par une autre personne de compétition, Charlotte.

Et comme ces personnes sont aussi des humains, parfois il y a des coquilles qui passent.

Après tout cela, il reste encore les photos. Et parfois, c’est simple, parfois ça l’est moins.

Les contraintes du temps nous jouent des surprises (lorsque le Divergence est sorti, nous voulions prendre les photos dans une forêt dénudée, brune …. et nous avons eu droit à 50 cm de neige …).

Les contraintes physiques, de moyens sont là aussi. Donc souvent nous faisons avec les moyens du bord.

Dans le cas du shooting ici présent, une journée de travail a été nécessaire. Nous étions 6 pour quelques photos que vous verrez bientôt.

Mes trois enfants qui ont joué un rôle plus ou moins important.

Mon grand qui a fait l’aide pour transporter le matériel, qui a joué au modèle. Ma grande qui a assuré la mise de la table et le repas de midi, qui a joué aussi au modèle et la mini qui a surtout beaucoup râlé et fait rire tout le monde avec son humour caustique.

Notre modèle habituel qui a usé de son talent de maquilleuse pour faire des maquillages magnifiques …. trois heures de travail.

Mon mari qui a joué le photographe, le chauffeur, le coursier et l’assistant qui va trouver les voisins pour qu’ils nous prêtent une table de jardin.

Et moi qui ait joué à la cuisinière (faire un gâteau), à l’accessoriste (décorer le chapeau du chapelier, inventer une “potion” de rétrécissement, chercher dans mes armoires les tasses, théières nécessaires, farfouiller dans mon armoire à tissu pour trouver le tissu qui pourrait convenir), à la costumière et l’assistante photo.

Tout ce blabla pour vous dire que oui, dans une production, il y a énormément de personnes impliquées, voilà pourquoi les génériques de fin de film prennent autant de temps et valent la peine que l’on reste jusqu’au bout du film pour voir défiler le nom d’inconnus mais qui sans eux de film il n’y aurait pas.

J’ai ainsi levé une partie du voile, peut être ai-je piqué votre curiosité aussi :)

En tout cas, rdv le 20 mars pour le prochain patron du club shawl.

Il vous est toujours possible de le rejoindre ici : Club Shawl

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le point brioche à plat

Voici une nouvelle vidéo en français sur le point brioche à plat. Qui ne se tricote qu’avec des br-end (ou brk en anglais) et des br-gl. j (ou yfsl1yo) (en clair des jetés).

J’aborderai le point brioche en rond dans une autre vidéo.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et quand je ne crée pas, je fais quoi ….

Alors aujourd’hui, j’avais prévu de vous poster une vidéo du point brioche, un autre tutoriel pour vous aider.

Mais c’était sans compter que mon mari est en pleine phase “minimalisme” et désencombrement, il doit sentir le printemps arriver. Donc au lieu de poster mes vidéos, j’ai passé mon week-end à faire du rangement …

Donc, voilà, je partage aussi quelques réalisations faites avec des restes …. oui, le désencombrement doit me contaminer aussi.

Attention, avalanche de photos (choses déjà montrées en partie ou non)

treppencowl_1 nidratous_3 nidratous_2 bounce_blancket duotone_cowl_3 bray_lierynn underlying_structure

Tout ça, ça équivant à 800 g de laine …. (j’ose vous dire que j’en ai rentré 2kg500 sur la même période … hem …)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Point brioche – diminution quadruple (video inside)

Voici la dernière vidéo sur les augmentations et diminutions du point brioche unicolore à plat.

Il s’agit des diminutions quadruples (br4dec en anglais)

N’hésitez pas à me faire part de ce que vous pensez de ces quelques vidéos pour que je puisse m’améliorer, de même que n’hésitez pas à me suggérer quelques techniques que vous aimeriez voir en vidéo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Point brioche – diminutions doubles (video inside)

Voici ma deuxième vidéo, cette fois-ci qui concerne les diminutions doubles penchées à droite et à gauche (brk3tog et brsssk en anglais). Le tutoriel en image se trouve ici.

J’espère que cela vous aidera à surpasser ce point qui vaut vraiment la peine qu’on s’y penche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le point brioche – augmentations (video inside)

Alors, voilà, j’ai sauté le pas … voici ma première vidéo tutorielle pour compléter les explications du point brioche ici

La vidéo comprend les explications des augmentations simples (brkyobrk ou Br-Augm) et les explications des augmentations doubles (brkyobrkyobrk ou Br-Dble Augm). Cette vidéo pourrait vous être utile pour le Lagertha et pour le futur, qui sait 😀

D’autres vidéos viendront peu à peu enrichir les tutoriels déjà présents.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et quand je ne tricote pas, je fais quoi ?

Vous pourriez vous demander ce que je fais quand je ne crée pas des patrons :)

Eh bien, quand je ne tricote pas, je tricote (ou je file aussi, ça m’arrive ou je couds mais là ça devient plus en plus rare).

Donc là en vrac, je vous donne une petite idée des réalisations que j’ai faites les derniers mois :)

Tout d’abord je “bounce” pour liquider des restes de précieux :)

bounce_blancket_wip_2Ensuite je bêle avec le reste du troupeau pour faire un Baa-ble Hat.baa-blee_hat_ab_2

baa-blee_hat_abJe brioche du violet, avec des petites points de couleurs et du kibrille à la mode Stephen meandering_shawl-3 meandering_shawl-2 meandering_shawlJe paresse en faisant un bonnet rapide et facile pour mon mari (trop grand pour mon fils, on croirait qu’il a un casque sur la tête)cascade_hat_rEt ensuite je procrastine sur le gilet en triple fil Plötlopi pour mon mari (le 6 mm ce n’est décidemment pas pour moi, j’ai quand même l’espoir de le finir avant la fin de l’hiver !)

oroi_RenaudEt vous vous faites quoi quand vous ne tricotez pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ruby On Rails – Shawl Club

Deuxième jour, deuxième patron :) (je commence l’année en force, ça ne durera pas, vous n’aurez pas à faire surchauffer vos aiguilles).

Voici Ruby On Rails ! Le premier châle du Club Shawl.
ruby_on_rails_11

ruby_on_rails_10

ruby_on_rails_9

ruby_on_rails_8

ruby_on_rails_7

ruby_on_rails_6

ruby_on_rails_5

ruby_on_rails_4

ruby_on_rails_3

ruby_on_rails_2Alors, quelle est la petite histoire de ce châle ? Car il y a une petite histoire.

Tout d’abord, c’est un peu la combinaison de deux amitiés : mon amie teinturière Lilou qui a créé cette teinte pour son club de laine. Couleur qui s’appelle Moulin Rouge. Il m’aura fallu presque deux écheveaux pour créer ce châle, le deuxième écheveau étant offert par une autre amie, Mumu.

J’ai choisi de ne de pas créer un châle parfaitement triangulaire, les bords supérieurs sont inclinés vers le bas pour représenter les arêtes du rubis. Rubis, c’est aussi le pseudo de mon amie Mumu (vous suivez ?)

Mais pourquoi On Rails ? Si vous avez quelques notions d’informatique, vous saurez que Ruby On Rails est un langage informatique de développement web. Et si vous ne le savez pas, mon cher et tendre est aussi informaticien dans la vie …. mais ce n’est pas tout, Ruby on Rails c’est aussi un clin d’oeil au concepteur de Ravelry, qui a codé cette caverne d’Ali Baba avec ce langage.

Voilà pour la petite histoire, parfois, les brainstormings familiaux nous amènent à des résultats surprenants.

Pour en revenir au châle, il aura nécessité environ 650 m de laine fingering avec des aiguilles 3.75 mm. Il n’est actuellement disponible que via le Club Shawl. Il sera disponible seul dans 6 mois.

Si vous voulez souscrire au club, cela est toujours possible, il suffit alors de vous inscrire ici : Club ou sur Ravelry et de rejoindre le groupe Ravelry si vous en avez envie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lagertha

Lagertha, c’est la femme de Ragnarr Loðbrók. Une femme belle, forte, de caractère.

12475-vikings-lagertha-the-shieldmaiden(si vous ne connaissez pas, je vous conseille la série Vikings de la chaîne History, attention ça ne fait pas dans la dentelle).

Mais c’est aussi mon dernier patron créé avec la collaboration de De Rerum Natura. Avec un de leurs derniers fils. Un fil rond, doux, bien tordu comme je les aime.

lagertha-6 lagertha-5 lagertha-3 lagertha-7 lagertha-4

lagertha-8  lagertha-1 Le patron est décliné en deux versions : une courte et une longue. Montrées ici en M et en 3XL.

Le cardigan est construit du haut en bas de manière classique, en raglan. Le col, la patte de boutonnage et le bas du corps sont en point brioche. Il se tricote avec des aiguilles 5 et 5.5 mm donc autant dire que ça va vite !

C’est un parfait cardigan douillet et chaud pour affronter les Saxons la neige.

Vous trouverez le patron en français sur le site de De Rerum Natura et sur Ravelry pour la version anglaise.

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2016

C’est avec quelques jours de retard que je vous souhaite une Bonne et Belle Année 2016.

Que dire de l’année 2015 ? Que je ne serai pas nostalgique des derniers mois difficiles à vivre pour toute la famille, que je souhaite une nouvelle année riche en émotions, en amour et en rencontres à toutes celles et ceux qui lisent mes billets fréquents et moins fréquents.

2016 annonce une série de patrons de châles mais aussi des collaborations, ma tête est déjà remplie de nouveaux projets. Espérons qu’ils se transforment en réalité.

2016 annonce aussi des rencontres, des voyages et des petits moments en famille.

2016 rimera peut être avec joie tout compte fait.

Je vous laisse avec une image qui m’a aidé à fermer la porte à 2015 et a laissé entrer 2016 dans la bonne humeur.

Je vous embrasse bien fort et vous souhaite de trouver le bonheur dans les petites et grandes choses.

bonneannee2016Rencontre avec la fine équipe des tricoteuses de Lyon. Merci à Mumu de nous avoir offert un sas de décompression dans sa magnifique maison aux portes de Lyon.

Rendez-vous sur Hellocoton !