Pain tressé à l’oignon et au fromage

J’ai eu envie hier de faire un pain aromatisé. Après avoir cherché quelques temps, je me suis rappelée des pains baguettes que nous allions chercher sur le marché de la Batte à Liège le dimanche matin. De savoureuses baguettes décorées de fromage, d’oignon et de lardons.

De là est née l’idée de faire un pain à l’oignon. Je n’avais pas envie de décorer mon pain uniquement avec les oignons, je voulais que la mie en soit parsemée pour qu’à chaque bouchée, le goût l’oignon confit soit présent. J’ai donc compulsé mes livres de cuisine et c’est dans mon plus vieux livre dédié à la boulange que j’ai trouvé l’inspiration pour ce pain.

Ce livre, je ne m’en sers plus trop à vrai dire, il n’est là que pour me mettre sur la voie de certaines recettes ou par nostalgie. Mes sources sont maintenant plutôt des blogs de cuisine tels que celui de Sandra Avital, David Lebovitz

Pour les livres, j’attends qu’une âme généreuse (qui se reconnaîtra) m’offre les bibles du pain …. The Bread Bible par exemple …

Pour en terminer avec la confection de ce pain, j’ai pour finir décidé d’utiliser la technique du chinois pour que l’oignon soit harmonieusement réparti dans le pain.

Ensuite, je ne pouvais pas en rester là … avec l’oignon fallait du fromage … mais lequel ? C’est alors que s’en est suivi une dégustion de fromage … (la belle excuse) … Appenzeller ? Emmental des Grottes ou Etivaz ?

Non pour l’Etivaz, … c’est le préféré de l’Homme et il veille dessus comme un lion sur sa proie …, Emmenthal des Grottes ? Non plus … il est lui aimé des enfants (si vous ne savez pas ce que c’est, ceci vous intéressera : l’Emmenthal des Grottes est un Emmenthal de 12 mois affiné pendant 6 mois dans des grottes de grès tendre. Il est recouvert d’une croute noire et a un goût plus prononcé que l’Emmenthal classique tout en gardant la caractéristique de l’Emmenthal. Si je me trompe dans ma description, j’espère que les experts me corrigeront ! Celui-ci je l’ai découvert il y a peu et est désormais inscrit dans notre liste de fromages de prédilection avec l’Etivaz, le petit Metzertois, le Comté 30 mois et la Scarmoza fumée). Donc ce sera de l’Appenzeller qui lui ne reporte pas un grand suffrage à la maison, pourtant il est corsé à souhait sans l’être trop …. je ne cherche pas à comprendre …

Trève de tergiversations voici la recette de ce pain qui est excellent avec du fromage (et nettement moins avec de la confiture).

Ingrédients

  • 630 g de farine de froment grise
  • 70 g de farine d’épeautre complète
  • 12 g de levure Bruggeman
  • 10 g de sucre
  • 400 ml d’eau tiède
  • 10 g de sel Herbamare (sel aromatisé aux herbes)
  • 3 gros oignons
  • 1 petite cuillère à soupe de cumin
  • 100 g d’ Appenzeller râpé
  • 20 g de beurre

Préparation

  • Diluer la levure dans un peu d’eau tiède, ajouter le sucre et laisser buller pendant 15 min
  • Verser le reste des ingrédients dans la cuve de la MAP, terminer par la levure diluée tout en évitant le contact avec le sel.
  • Programmer la machine sur le programme pâte (programme de 2h20 comme je l’ai déjà précisé) et laisser la pâte atteindre le ras de la cuve.
  • A la fin du pointage de la pâte, préparer l’appareil qui va être étalé sur les pâtons.
  • Emincer l’oignon et râper le fromage

  • Faire revenir les oignons dans le beurre à petite température jusqu’à ce qu’ils soient colorés et y ajouter le cumin. Réserver le tout.
  • Enlever la pâte de la cuve, la déposer sur un plan de travail fariné et dégazer le pâton.
  • Diviser la pâte en deux pâtons égaux.
  • Abaisser chaque pâton en deux rectangles de plus ou moins 35 cm sur 25.
  • Etaler les oignons sur les pâtons (la moitié sur chacun) et parsemer de fromage.
  • Rouler le tout en serrant un peu.
  • Tresser ensuite les deux pâtons ensemble
  • Déposer le pain sur une plaque à pâtisserie et laisser monter une deuxième fois pendant environ 45 min.

  • Pendant ce temps, préchauffer le four à 200°c.
  • Enfourner pour 35 min en donnant un coup de buée à l’entrée du four et à la sortie.
  • Après cuisson, laisser refroidir sur une claie. Le pain développera plus de saveur s’il est mangé quelques heures après cuisson.

Et un Yeaspotting de plus …

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Pain tressé à l’oignon et au fromage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>