Briochettes douces et tendres

Mmmm, il y a du laisser aller ici … combien de semaines (voire de mois) se sont écoulés depuis que j’ai proposé une vraie recette de pain. Combien de semaines (ou de mois) se sont écoulés sans que je propose une recette chez Susan ?

Je me devais de rectifier le tir … et faire le bonheur des enfants que je saoûle un peu avec mes essais pour atteindre la perfection perfectitude en matière de pain à la poolish.

Hier j’ai laissé libre cours à mon imagination …

Et voici ce qu’il en ressort : une brioche toute tendre, à manger à peine refroidie … avec un bon chocolat chaud pendant qu’il neige dehors.

Ingrédients

  • 700 g de farine blanche de grand épeautre
  • 15 g de levure fraîche
  • 13 g de sel
  • 150 g de crème fraîche épaisse (j’insiste sur le “épaisse” !)
  • 50 g de sucre de canne
  • 50 g de sucre de canne Rapadura
  • 100 g de beurre
  • 1 oeuf
  • la quantité de lait entier nécessaire pour obtenir 350 ml de liquide avec l’oeuf (ici j’ai mis 296 ml de lait)

Préparation

La veille :

  • Diluer la levure dans 150 g de farine et 150 ml de lait.
  • Laisser buller au frais (pas au frigo ! mais plutôt dans une pièce froide) pendant environ 3h
  • Ensuite ajouter tous les ingrédients dans la MAP sauf le beurre et la faire tourner pendant 15 min.
  • Ajouter le beurre coupés en petits morceaux en fin de frasage (donc dès que les ingrédients sont amalgamés mais avant que le pain ne commence à pétrir. Donc environ après 6-7 min de programmation).
  • Laisser reposer la pâte dans la MAP fermée pendant 30 min.
  • Fariner légèrement le plan de travail, y déposer le pâton, le bouler et ensuite le diviser en 12 morceaux.
  • Diviser de nouveau chaque pâton en deux et rouler chaque partie pour en faire un brin. Torsader les deux brins ensemble et ensuite former un escargot (vous pouvez faire les formes que vous désirez, ceci n’est qu’une suggestion).
  • Poser les petites brioches sur les plaques à pâtisserie en les espaçant suffisamment pour qu’elles ne se touchent pas après le pointage.
  • Mettre les plaques au frigo pour la nuit.

Le lendemain

  • Sortir les plaques.
  • Laisser les pains reprendre température et pointer pendant environ 2h.
  • Préchauffer le four à 175°c.
  • Dorer les brioches à l’oeuf et les décorer avec des graines de pavot, de sucre perlé à votre convenance.
  • Enfourner pour 25 min en surveillant la cuisson (elles doivent être caramel foncé mais pas  plus).
  • Sortir du four … et dégustez presque aussitôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Briochettes douces et tendres

  1. Cette recette m’avait échappée. Pourtant je suis addicte à tes diverses brioches ou assimilées. Une amie commune, A., m’a signalé cet été cette recette. J’attendais le bon moment por les faire : avoir de la levure, avoir de la crème et un peu de temps. Les éléments ont été quasi réuniis hier soir. Quasi parce que pour le temps j’ai un peu composé : une poolish racourcie, une levée après le frigo assez réduite. Malgré cela elle étaient tout simplement délicieuses !! A refaire dans de meilleures conditions pour qu’elles soient excellentes :)
    Merci de nous faire paratgé toutes tes bonnes recettes (et passions).
    Ps : J’ai besoin d’une précision : les 700 grammes de farine incluent les 50 g pour la poolish ? Il a fallu que je rajoute un peu de farine, la pâte était très collante :/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>